Peinture

Comprendre la peinture

Les peintures sont composées de liants (gommes, huiles, résines) qui durcissent au contact de l’air et également de solvants, qui permettent de liquéfier le liant. Enfin, les pigments colorent la peinture et des additifs permettent d’obtenir différentes finitions (mate, satinée, brillante ou laquée) selon leur dosage. Pour le choix du produit à utiliser (peinture à l’huile, acrylique ou spécifique), de la finition et des modes d’application, les combinaisons possibles sont légion. Un bon artisan doit connaître tous les produits, les aspects possibles et les tendances ; il faut mettre à profit son expérience.

La Peinture glycérophtalique

Elle est composée d’un liant à base d’huile ou de résine et dégage une odeur très incommodante à la pose. La peinture glycérophtalique présente un bon pouvoir couvrant, une meilleure durabilité et résistance à l’humidité. Elle est donc lessivable (eau et produits ménagers). Inconvénients : les solvants qu’elle contient sont réputés toxiques et sa surface jaunit en l’absence de lumière.

La Peinture acrylique

Elle est fabriquée à partir de résine synthétique diluée dans l’eau, qui s’évapore après application. La Peinture acrylique convient à toutes les pièces ; elle est sans odeur, sèche rapidement et contient peu de solvants, composant toxique de la peinture. Un label écologique est attribué à certaines d’entre elles. La peinture acrylique prend ainsi une place prédominante mais connaît elle aussi des inconvénients : elle est parfois moins résistante et ne peut pas être lessivée avec des produits ménagers.

Les peintures naturelles ou biologiques

Les peintures écologiques sont essentiellement composées de produits naturels : huile de lin, ricin, romarin ou lavande pour le liant ; eau, essence de térébenthine ou esthers d’agrume pour le solvant. Les pigments sont de nature végétale ou minérale. Elles présentent un bon pouvoir couvrant, une bonne résistance et permettent aux murs de respirer. Les peintures écologiques ne contiennent pas de métaux lourds ou de composés organiques volatiles (COV), nocifs pour l’environnement. Elles sont particulièrement recommandées pour les chambres d’enfant. Elles présentent comme inconvénients un temps de séchage plus long, un faible surcoût à l’achat et sont peu lavables.

Peinture mate, satinée ou brillante?

La peinture mate donne un aspect sobre et feutré. Elle est peu lavable (seulement à l’éponge humide) mais présente l’avantage de dissimuler les imperfections ou irrégularités de surfaces. A ce titre, les peintures mates sont toujours privilégiées pour le plafond.La peinture satinée donne un aspect poché, demi brillant ou velouté. Ces peintures sont lessivables et plus résistantes ; elles s’adaptent à toutes les pièces à fort passage ou encore à votre salle de bain.La peinture brillante produit des couleurs éclatantes, lumineuses et fait l’effet d’un miroir qui tend à rendre les pièces plus grandes. Ces peintures sont les plus résistantes et sont lessivables (privilégiées dans la cuisine, par exemple). On parle également de peinture laquée, pour les plus brillantes. Attention : plus une peinture est brillante et plus les imperfections du support seront révélées ; ces peintures requièrent une préparation irréprochable du support.